Catégories
Fleuves et rivières

Volvo Penta équipe le nouveau bateau de patrouille de Stockholm

La section de la police maritime de Stockholm a récemment pris livraison d'un bateau de patrouille à grande vitesse Marell M15, équipé d'un système de propulsion entièrement intégré – le dernier moteur D6 de Volvo Penta, le système d'entraînement et de navigation DPI. Le nouveau navire a été remis le 11 juin au siège du constructeur suédois Marell à Östhammar, à quelque 135 kilomètres au nord de Stockholm.

Le dernier système de propulsion D6-440 DPI de Volvo Penta est la puissance derrière le nouveau bateau de patrouille rapide de 15 mètres. Équipé de deux propulseurs D6-440 DPI, le Marell M15 a une vitesse de pointe de 45 nœuds et comprend un système entièrement intégré de Volvo Penta, y compris son contrôle électronique de navire (EVC2) et son système de cockpit en verre.

Les sterndrives D6-440 DPI – ainsi que le couple élevé du moteur marin à bas régime – créent un navire avec une bonne "adhérence" dans l'eau, ce qui donne à son tour une accélération extrêmement élevée, des vitesses de croisière comprises entre 30 et 40 nœuds et des vitesses de sécurité élevées. la vitesse tourne. Grâce au fait que le D6-440 DPI adopte une approche système complète, le joystick est connecté au système de propulsion, transformant les mouvements du joystick du conducteur en angles de direction précis, changements de vitesse et positions des gaz.

Le navigateur et le timonier sont assis dans une cabine ergonomique équipée de la dernière technologie Volvo Penta – le système de contrôle électronique des navires 2 (EVC2) et le système de cockpit en verre. Le nouveau système EVC2 a été conçu en pensant au bateau complet. Intégré à l'EVC2, le Glass Cockpit System offre un aperçu complet et un contrôle des données de navigation et de propulsion, ainsi que des options pour le pilote automatique.

(Photo: Volvo Penta)

«Il s'agit d'une évolution très positive, car sur nos autres bateaux, nous devons exploiter plusieurs systèmes indépendamment», a déclaré l'inspecteur de police Johan Skogfeldt. Officier de carrière de 27 ans, l’inspecteur Skogfeldt travaille pour la section de la police maritime de Stockholm depuis 2008 et était responsable de l’achat du Marell. «Tout avoir dans un système unifié sera un grand avantage. Il a l'air fantastique et offre un excellent environnement de travail – même la possibilité d'échanger des rôles entre le navigateur et le timonier sans changer de siège sera utile. »

«Dans un navire conçu pour des tâches de patrouille à grande vitesse – dans tout type de temps ou d'obscurité – ces systèmes de contrôle sont un avantage significatif», convient Jonas Karnerfors, chef de projet des ventes chez Volvo Penta. "En fait, toute cette application est une excellente démonstration du système de propulsion D6-440 DPI dans une application marine exigeante."

Le Marell M15 est conçu et construit par Marell Boats et basé sur des techniques de production dérivées de plus de 30 ans de construction de bateaux en aluminium. Le propriétaire du chantier, Patrik Söderholm, a déclaré: «Avec le poste de pilotage central – une caractéristique des bateaux Marell – le timonier contrôle parfaitement la situation des deux côtés du navire, indépendamment du sens de rotation, du talon ou de la vitesse. Cela améliore la sécurité de l'équipage et de l'environnement du bateau. »

(Photo: Volvo Penta)

«Nous recherchions un navire capable de bien fonctionner dans des eaux agitées, d'être confortable et de ne pas fatiguer l'équipage sur un quart de huit heures. Et être en mesure de faire ce quart de travail après plusieurs mois de travail », explique l'inspecteur Skogfeldt.

«Contrairement à la plupart de nos autres navires, le Marell est construit et approuvé pour les opérations offshore, et a la puissance et les performances nécessaires pour exceller dans les eaux exigeantes», poursuit l'inspecteur Skogfeldt. «Les autres bateaux que nous utilisons ont des jets d'eau pour la propulsion, mais cela peut causer des problèmes lorsque vous essayez de soulever des personnes de l'eau, car il y a tellement de turbulences autour du bateau lorsque vous essayez de rester immobile dans l'eau. Les eaux plus calmes créées par la transmission arrière Volvo Penta équipant le Marell rendront ce travail beaucoup plus facile. Cela est aidé par le fait que le D6 se trouve bas dans le bateau, ce qui signifie que le pont arrière peut être plus bas, un atout pour sortir les survivants de l'eau et pour que nos équipes de plongée puissent opérer.

«Mon équipe est ravie que ce bateau rejoigne notre flotte», conclut l'inspecteur Skogfledt. "Il a fière allure et nous sommes convaincus qu'il fonctionnera bien dans des conditions de mer exigeantes."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *