Catégories
Fleuves et rivières

Pas de suppressions d'emplois ni de congés

En ces temps difficiles où les entreprises impliquées dans l'industrie offshore suppriment des emplois dans tous les domaines comme l'un des moyens de préserver les liquidités, il y a un opérateur de navire offshore qui, tout en réduisant les salaires, maintient les emplois en place.

Esvagt, le fournisseur danois de navires d'intervention d'urgence et de sauvetage (ERRV) et de navires d'exploitation de services (SOV) pour l'industrie de l'énergie offshore, principalement en mer du Nord, a déclaré plus tôt ce mois-ci qu'il réduirait les salaires des cadres et du personnel et retarderait les investissements.

Les baisses de salaires et les retards d'investissement sont une réponse aux bas prix du pétrole et à la pandémie de COVID-19, qui ont affecté, par ESVAGT, le marché spot ERRV, une grande partie de l'activité de l'entreprise.

Esvagt, qui possède une flotte de plus de 40 navires offshore, a déclaré le 12 mai que le conseil d'administration et la haute direction avaient convenu d'une réduction de salaire de 15% et la direction de 10%.

Il a également déclaré que ses employés à terre se sont vu proposer un accord de bénévolat consistant en une réduction de salaire de 5% ", et il y a une réelle compréhension de la part de la compagnie maritime de plus de 1000 employés à l'étranger que dans des moments comme ceux-ci, de grands ajustements salariaux ne sont pas attendus. "



Aucune mise à pied prévue

Bien que l'annonce d'Esvagt ait pu conduire à conclure que l'entreprise n'allait pas sur le chemin des suppressions d'emplois, l'ingénieur offshore ne voulait pas spéculer et voulait le savoir avec certitude.

Nous avons contacté Esvagt pour lui demander spécifiquement si des licenciements et / ou des congés étaient prévus.

Voici ce que le PDG d'Esvagt, Peter Lytzen, nous a dit: "La pandémie de Covid-19 est un nouveau territoire pour nous tous, également Esvagt. Il s'agit en grande partie d'ajuster le cap pendant que nous naviguons."

"Le licenciement ou la mise en disponibilité de notre équipe et de notre personnel ne cadre pas bien avec notre responsabilité envers nos employés et nos clients. De plus, nous pensons que le coût du licenciement pour un recrutement et une formation ultérieurs de nouvelles personnes ne peut être justifié."

Cependant, a déclaré Lytzen, nous devons agir de manière responsable envers nos propriétaires et l'avenir de l'entreprise également.

Il a déclaré: "Parallèlement au report des investissements et des déclassements de navires, la réduction collective des salaires contribuera aux responsabilités d'Esvagt en assurant la liquidité nécessaire pour rester agile sur le marché. Nous pensons que les actions combinées nous permettront d'éviter les licenciements et les congés."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *