Catégories
Fleuves et rivières

Navire de charge récupéré Kaami recyclé

Le MV Kaami, un navire de charge générale récupéré à six milles de la côte nord-ouest de Skye, en Écosse, après s'être échoué en mars, a été démantelé et recyclé à Kishorn.

Construit en 1994, le navire de 89,8 mètres, détenu par le Norvégien Misje Rederi, naviguait sous le pavillon des Bahamas lorsqu'il s'est échoué le 23 mars de cette année. Il a été renfloué par Resolve Marine Group et remorqué jusqu'au port de Kishorn et à la cale sèche sur la côte nord-ouest de l'Écosse.

Highlands and Islands Enterprise (HIE) a investi plus de 700 000 £ (878 500 $) à Kishorn au cours des dernières années, avec le soutien du Fonds de déclassement, pour ajouter à l'investissement important réalisé par Kishorn Port Limited (KPL) et ses partenaires, contribuant à les coûts de révision des portes du quai, des joints modifiés, de la création d'une nouvelle route d'accès et de l'achat et de l'installation d'ancres de porte de cale sèche et de deux nouveaux amarres pour maintenir les portes dans le loch.

Le quai de 160 mètres sur 160 a été récemment entièrement ouvert à la mer pour la première fois en 25 ans pour accueillir le MV Kaami à son arrivée en mai.

Conformément à la réglementation européenne sur le recyclage des navires et la SEPA, l'équipe de John Lawrie Metals de sa base d'Evanton à Easter Ross a effectué les travaux de déclassement, y compris la réduction de la taille de la structure complète.

L'équipe de projet, composée de six personnes sur place avec un HSEQ supplémentaire et un soutien de projet depuis le siège social d'Aberdeen, a été mobilisée le 18 mai et le projet a été achevé le 30 juin. Dans l'ensemble, il s'agissait d'un délai de 13 semaines entre la consultation initiale et la livraison de produits dépollués et matériau entièrement recyclé à l'aciérie.

Avec un objectif de zéro à la mise en décharge, chaque pièce de matériau manipulée par l'entreprise a été évaluée pour réutilisation ou réutilisation avant d'être traitée pour recyclage. Après que le matériau a été trié et séparé et le métal traité, il a été expédié directement du site par la mer à une aciérie en Europe pour la fusion prête à être transformée en nouveaux produits. Au total, 1 200 tonnes de matériaux ont été récupérées et expédiées pour traitement et recyclage.

À la suite d'un examen en collaboration avec le client, certains éléments du matériel ont été envisagés à des fins de réutilisation, tels que l'hélice et la timonerie, la timonerie étant déjà en place dans la galerie d'observation d'un visiteur donnant sur la cale sèche.

Par coïncidence, le navire exact Kaami a déjà été utilisé pour expédier des ferrailles transformées de John Lawrie en Europe.

(Photo: John Lawrie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *