Catégories
Fleuves et rivières

Les projets de nouvelle construction de Stena Line sont en bonne voie malgré COVID-19

La compagnie maritime Stena Line a annoncé lundi que la construction de ses deux nouveaux ferries E-Flexer plus grands a commencé à Weihai, en Chine. Les navires ont été commandés en 2018 et la livraison est prévue en 2022.

Les deux nouveaux navires dont la livraison est prévue en 2022 sont les derniers des cinq navires de la série E-Flexer commandés par Stena Line à la société sœur Stena RoRo, qui sont en cours de construction au chantier naval CMI Jinling Weihai en Chine. Des trois premiers navires, les deux premiers, Stena Estrid et Stena Edda, ont déjà été mis en service en mer d'Irlande au début de l'année. Le troisième navire, Stena Embla, est en phase finale de construction et devrait entrer en service sur la route Belfast-Liverpool conformément au plan en janvier 2021.

Les deux plus grands navires E-Flexer auront une longueur de 240 mètres avec une capacité de charge de 3 600 mètres de longueur, par rapport aux trois premiers qui mesurent 214 mètres et ont une capacité de charge de 3 100 mètres de longueur. Au total, les plus gros navires obtiennent également 50% de cabines et de lits en plus, 30% de capacité de passagers accrue et 15% de capacité de chargement supplémentaire.

«Malgré une période difficile pendant la pandémie de COVID-19, nous avons montré l'importance de Stena Line pour relier le transport de marchandises et de passagers en Europe et les lignes d'approvisionnement vitales. Nous croyons en la croissance et la demande continues sur tous nos marchés et avec les nouveaux ferries en place, nous serons bien équipés pour l'avenir », a déclaré le PDG de Stena Line, Niclas Mårtensson.

Les cinq nouveaux navires de la gamme E-Flexer de Stena Line sont conçus et construits en collaboration avec la société sœur Stena RoRo. Chaque caractéristiques echargement et déchargement efficaces avec des voies d'accès aux deux niveaux.

Les cinq navires sont livrés prêts au gaz pour permettre la conversion au méthanol ou au gaz naturel liquéfié (GNL). Les deux navires plus longs seront équipés pour utiliser l'énergie à quai lors des escales afin de réduire les émissions. Le raccordement électrique permet également une conversion en hybride électrique à l'avenir. De plus, les navires sont jusqu'à 30% plus économes en énergie que les ferries existants de la flotte grâce à une conception de coque, des hélices, des ampoules et des gouvernails améliorés.

En plus des cinq nouvelles constructions, deux autres navires existants de la flotte, Stena Lagan et Stena Mersey, seront prolongés de 36 mètres et modifiés avec des capacités de conduite efficaces pour le chargement et le déchargement sur deux niveaux. Au total, les modifications augmenteront la capacité de chargement de 30% et ajouteront un total de 75 cabines. Les deux navires devraient reprendre le trafic dans le réseau de Stena Line en 2021.

«Nous continuons à bâtir sur notre concept RoPax réussi avec un mélange de fret et de passagers. En modernisant et en normalisant notre flotte de navires, nous garantissons qu'un fonctionnement fiable peut encore mieux soutenir et grandir avec nos clients », a déclaré Mårtensson.

Jusqu'à présent, Stena Line n'a pas révélé où les deux nouveaux gros navires du modèle E-Flexer, ou les navires prolongés Stena Lagan et Stena Mersey, fonctionneront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *