Catégories
Fleuves et rivières

Les compagnies de croisière prêtes à redémarrer avec des croisières d'essai, la première tentative voit une épidémie à bord du navire

Seriez-vous volontaire pour monter à nouveau sur un bateau de croisière? Apparemment, des dizaines de milliers de personnes ont hâte de le faire. L'une des premières croisières d'essai dans les Caraïbes ne s'est pas bien déroulée.

Le Center for Disease Control (CDCC) a levé son ordre de «No-Sail» sur les compagnies de croisière faisant escale dans les ports américains à la fin du mois dernier. Cela ne signifie cependant pas un retour aux affaires comme d'habitude. Les CDC fournissent un «cadre pour la navigation conditionnelle» qui oblige les compagnies de croisière à exécuter des «voyages simulés» conçus «pour reproduire les conditions réelles de navigation à bord s'ils veulent obtenir la permission de recommencer des traversées régulières.

CNN rapporte que le cadre CDC exige également que les croisières simulées satisfassent à une série d'exigences – notamment que les passagers soient informés par écrit «qu'ils participent à une simulation de protocoles de santé et de sécurité non prouvés et non testés» et, comme mentionné précédemment, «que naviguer pendant une pandémie est une activité intrinsèquement risquée. »

Les passagers volontaires doivent également être âgés d'au moins 18 ans et doivent confirmer qu'ils ne souffrent d'aucune condition médicale préexistante qui pourrait les rendre plus sensibles au coronavirus.

Pour attirer des bénévoles potentiels, le géant de la croisière Royal Caribbean a récemment créé un groupe Facebook «Volunteer of the Seas». Fox News cite Michael Bayley, PDG et président de Royal Caribbean, affirmant que 100 000 personnes se sont portées volontaires.

Les premières croisières de l’année prochaine pourraient être de courts voyages à CocoCay, l’île privée de Royal Caribbean aux Bahamas, a rapporté Cruise Industry News.

Épidémie sur SeaDream I

Bien qu'il n'y ait pas de pénurie de bénévoles, la sécurité des croisières n'est pas garantie. La semaine dernière, SeaDream I, l'un des premiers navires à reprendre la croisière dans les Caraïbes a rapporté que 7 passagers et deux membres d'équipage ont été testés positifs pour Covid-19. Le navire transportait 66 membres d'équipage et plus de 50 passagers lorsque l'épidémie a été signalée.

Les passagers devaient subir deux tests Covid-19 négatifs avant de monter à bord du navire et leur température était vérifiée quotidiennement. Le navire a embarqué de la Barbade le 7 novembre pour une navigation qui visait à montrer que des tests réguliers à bord du navire et d'autres protocoles de sécurité pourraient permettre aux croisières de se dérouler en toute sécurité pendant la pandémie.

Aujourd'hui, le propriétaire du navire, SeaDream Yacht Club, a annoncé qu'il annulait le reste de ses croisières 2020. La société a publié une déclaration qui disait en partie: «La société va maintenant passer du temps à évaluer et voir s'il est possible de fonctionner et d'avoir un degré élevé de certitude de ne pas obtenir Covid.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *