Catégories
Fleuves et rivières

Le président du chantier naval Detyens, Loy Stewart

David Loy Stewart Sr, 72 ans, du mont. Pleasant, S.C., époux de feu Judy Ann Detyens Stewart est entrée en repos éternel le mardi 30 juin 2020. Un service de sépulture privé aura lieu dans les jardins commémoratifs de Mount Pleasant. Arrangements de J. Henry Stuhr, Inc. Chapelle Mount Pleasant.

Loy est né le 15 septembre 1947 à Abbeville, en Caroline du Sud, fils de feu John David Stewart et de feu Ruby Gillespie Stewart. Il est diplômé de l'Université Furman avec un baccalauréat ès arts en administration des affaires et, bien que sujet au mal de mer, s'est enrôlé dans la marine américaine peu de temps après avoir obtenu son diplôme universitaire. Loy était le président du conseil d'administration de Detyens Shipyards, Inc. à North Charleston. Il était membre de l'église baptiste d'East Cooper.

Loy aimait à dire: "Il y a trois façons d'avancer dans la vie: 1. Au bon endroit au bon moment 2. Connaître la bonne personne ou 3. Épouser la fille du patron." Il a choisi la troisième option. En 1973, Loy est allé travailler pour son beau-père chez Detyens Shipyards en tant qu'aide machiniste. En 1982, il avait accédé au poste de secrétaire / trésorier du chantier naval. En 1990, il a acheté le chantier naval à son partenaire et a commencé à conduire le chantier naval vers le succès, déménageant son emplacement en 1995 au chantier naval de Charleston et transformant une petite entreprise familiale en l'une des principales installations de réparation navale de la côte est.

L'un de ses héritages les plus précieux a été l'ouverture du centre médical Detyens pour répondre aux besoins de ses employés en matière de soins de santé et son soutien constant à la Harvest Free Medical Clinic pour répondre aux besoins de santé des membres de la communauté.

Loy était un passionné de golf et de fan qui avait une passion pour la collection de clubs uniques et originaux. Son bureau au chantier naval est un musée plein de découvertes éclectiques et il aimait montrer ses trésors à tous ceux qui venaient le visiter. Les nombreuses personnes qui ont eu la chance de le rencontrer ont toujours quitté son bureau avec un "cornichon" et une copie de sa nouvelle "à succès" "Ce que les hommes savent des femmes".

Diagnostiqué de la SLA au début des années 2000, il n'a jamais manqué d'aller au bureau et de conseiller ou d'aider ceux qui avaient besoin de conseils. Il a touché d'innombrables vies et entreprises. Quand il a eu 50 ans, il a décidé d'aider 10 personnes, soit avec de l'argent, des conseils ou les deux. À l'âge de 60 ans, ce 10 était devenu plus de 60 ans et à ce jour le nombre de personnes qu'il a touchées est incommensurable. Après son diagnostic, Loy s'est lancé dans une bataille personnelle pour vaincre la SLA et trouver un remède. Loy a contribué au développement de la Fondation SLA de Caroline du Sud et en 2017, la Fondation Loy Stewart pour la recherche sur la SLA a fait un don de 2 millions de dollars à la Fondation Roper St.Francis pour établir un centre de recherche dédié à l'étude et à la recherche d'un remède contre la SLA. Roper St. Francis a créé l'Institut Loy Stewart et George C. Wendt pour la recherche sur la SLA et continue de rechercher et de trouver des moyens de soulager les symptômes et de trouver un remède contre la SLA.

Il laisse dans le deuil sa belle-mère, Helen J. Stewart; trois fils, David Loy Stewart, Jr. (Sharon), William Jason Stewart (Michelle) et Jonathan Gregg Stewart (Kristin), tous du mont. Pleasant, S.C .; frère, John Gregg Stewart de Mt. Agréable et sept petits-fils.

Au lieu de fleurs, des monuments commémoratifs peuvent être rendus à l'Institut Loy Stewart et George C. Wendt pour la recherche sur la SLA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *