Catégories
Fleuves et rivières

Le nouveau remorqueur obtient un ensemble complet de propulsion Thordon

Un remorqueur de 1 600 chevaux livré à l'opérateur L&L Marine Transportation basé à Harvey, en Louisiane, en juin, est désormais opérationnel avec une gamme complète de roulements sans huile et sans graisse Thordon.

Conçu par Entech, le remorqueur bivis de 65 pieds Amelia Ray est spécialement construit par Rodriquez Shipbuilding à Coden, en Alabama, pour le transport de produits pétrochimiques le long de toutes les eaux intérieures et côtières des États du sud des États-Unis.

En plus du dernier ajout de remorqueurs, L&L Marine exploite le Melissa Lee de 2 000 chevaux et trois navires de 1 200 chevaux Angela Rae, Myrna Ann et Madeleine Michelle. En plus de travailler sur le canal Harvey, la société offre des services de remorquage partout en dessous de Baton Rouge, en Louisiane et de Houston à Mobile, en Ala.

Alors que les cinq navires de L&L Marine sont équipés de roulements Thordon, Amelia Ray est le premier nouveau bâtiment de la flotte à être spécifié avec un ensemble de propulsion Thordon au stade de la conception du navire.

Selon Lee LeBoeuf, propriétaire de L&L Marine, les «économies opérationnelles importantes» réalisées avec les précédentes installations de modernisation réussies ont conduit à la sélection des roulements d'arbre de queue RiverTough de Thordon, des chemises d'arbre, des joints TG100, des paliers de gouvernail ThorPlas-Blue, des paliers auto-aligneurs ThorPlas-Blue (SAB ) et rondelles de butée SXL pour l'Amelia Ray.

«Dans un premier temps, nous avons remplacé tous nos roulements d'arbre de queue en caoutchouc par des roulements RiverTough et des chemises d'arbre de Thordon et avons constaté que nous étions en mesure de prolonger les intervalles de mise en cale sèche de trois à huit ans», explique LeBoeuf. «Nous avons ensuite commencé à moderniser les roulements ThorPlas-Blue dans les mèches de gouvernail et à installer des joints TG100, ce qui a encore réduit les coûts d'exploitation car il y a moins de temps d'arrêt et de maintenance du navire. Cela signifie que nous sommes plus attractifs pour nos clients, plus fiables et plus fiables. Nous pouvons mieux planifier les horaires de cale sèche en fonction des besoins opérationnels de nos clients. »

Thordon Bearings conçoit et fabrique une gamme complète de paliers lisses et de systèmes d'étanchéité pour la production d'énergie marine, propre, la pompe et d'autres marchés industriels. Le fabricant affirme que ses produits sont fabriqués à partir de matériaux polymères non métalliques exclusifs qui sont lubrifiés avec de l'eau, ce qui élimine l'utilisation d'huile ou de graisse, ce qui signifie aucun risque de pollution par les hydrocarbures pour les rivières, les lacs et les océans.

Le directeur des ventes de Thordon, Jim Bright, déclare: «L&L Marine, un client de longue date de Thordon Bearings, possède une petite flotte de bateaux de travail, ce qui signifie que les risques financiers sont plus élevés si un navire doit être mis hors service pour des travaux de réparation. Lee me dit que le passage aux roulements et aux joints Thordon a non seulement atténué ces risques, mais a contribué à faciliter l'amélioration des résultats. »

Bright note en particulier les performances des roulements auto-alignants. «Les bras de timon du système de direction de ce nouveau navire étaient également équipés de roulements auto-alignants de Thordon à la fois sur l’extrémité vive du vérin de direction et sur la barre jockey. Le SAB, fabriqué à partir de matériau polymère ThorPlas-Blue, est non seulement auto-alignant, mais il permet également un fonctionnement sans graisse. Cela permet aux motoculteurs de fonctionner avec une suspension indépendante. Au fur et à mesure que le gouvernail fonctionne, il n'y a pas de blocage de la barre jockey, ce qui entraînerait généralement une augmentation des contraintes et de l'usure des bagues, ce qui réduirait la maintenance et les coûts associés.

Alors que les dépenses en capital sont plus qu'un système conventionnel d'arbre de queue / roulement de propulsion, LeBoeuf s'attend à ce que l'application Thordon à bord d'Amelia Ray génère des économies opérationnelles annuelles de 15 000 $. «Comparé aux paliers de propulsion et d'arbre de queue conventionnels, qui nécessitent un entretien régulier, un remplacement et des mises en cale sèche fréquentes, le système Thordon se traduit par une triple réduction des coûts d'exploitation», a expliqué LeBoeuf.

Amelia Ray est propulsée par une paire de moteurs diesel Mitsubishi S6R2 de Laborde Products. Les moteurs, qui fournissent une puissance totale de 1 600 chevaux à 1 400 tours par minute, entraînent des vis Kahlenberg via des réducteurs Twin Disc MGX5321. Deux générateurs Cummins de 60 kW alimentent, entre autres consommateurs, un système de direction électrique sur hydraulique Hydra Force.

Avec une capacité de réservoir pour transporter 15000 gallons de produits pétrochimiques, 4100 gallons d'eau potable, 500 gallons d'huile de lubrification et 400 gallons d'huile sale, le nouveau navire de L&L Marine est conforme au sous-chapitre M et peut déplacer des barges transportant du pétrole ou des matières dangereuses dans des zones sans décharge. De St. Marks, en Floride, à Rio Grande, au Texas, sur l'Intracoastal Waterway et les rivières à moins de trois milles du rivage.

L&L Marine Transportation a été fondée par le père de LeBoeuf, Carl, en 1978, et a servi l’industrie le long du canal Harvey pendant 42 ans.

Le nouveau navire de la société, Amelia Ray, nommé d'après la petite-fille de quatre ans du propriétaire actuel, a été mis au travail sans un baptême à part entière en raison de la pandémie de coronavirus et transporte actuellement des produits pétrochimiques le long du Mississippi entre Houston, Texas et Baton Rouge. , La.

L&L Marine a une option pour un navire supplémentaire de Rodriquez Shipbuilding, mais LeBoeuf attend qu'une partie de l'incertitude du marché entourant le coronavirus se dissipe avant de choisir de passer ou non la commande. «Nous attendrons de voir comment le COVID-19 se déroule avant de prendre la décision», a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *