Catégories
Fleuves et rivières

Le nouveau président du Nautical Institute définit ses principaux objectifs

La présidente nouvellement élue du Nautical Institute, Jillian Carson-Jackson, s'est engagée à aider l'Institut et la communauté maritime au sens large à relever trois défis importants: ceux de la diversité et de l'inclusion, l'engagement des succursales et la gestion de l'impact de la technologie.

S'exprimant lors de l'assemblée générale annuelle de l'Institut nautique, elle a annoncé un engagement de l'Institut sur la diversité et l'inclusion en déclarant: «Il y a eu un effort concerté au cours des dernières années pour accroître la visibilité non seulement des femmes, mais le rôle global de la diversité et de l'inclusion dans le secteur maritime. . La promesse de l'Institut, en tant qu'organisme mondial pour les professionnels de la mer, est de montrer son engagement à encourager, soutenir et célébrer une industrie maritime diversifiée et inclusive. »

Défendant le réseau mondial de succursales de l'Institut, Carson-Jackson a décrit sa propre succursale, la succursale du Nautical Institute South East Australia, comme sa famille professionnelle, sa caisse de résonance et sa réalité. Elle a commenté: «Les succursales du Nautical Institute fournissent un point de départ pour dialoguer avec d'autres professionnels du secteur maritime et pour penser global tout en agissant localement. Ils offrent un forum pour rassembler des idées, partager des expériences, développer les meilleures pratiques et influencer l'activité de l'Institut et au-delà. »

En ce qui concerne la technologie, Carson-Jackson a averti que dans un environnement en évolution rapide «il peut être difficile de voir au-delà des outils pour les gens. Alors que nous assistons à l'augmentation de la technologie dans notre industrie, notre défi est de prendre en compte l'évolution des ensembles de compétences et des compétences nécessaires aux professionnels de la mer dans un environnement de plus en plus numérique et autonome. »

Carson-Jackson, FNI, FRIN a commencé sa carrière dans la Garde côtière canadienne, obtenant un diplôme du Collège de la Garde côtière canadienne en tant qu'officier de navigation. Avec plus de trois décennies dans l'industrie, elle a travaillé à flot et à terre au sein de la GCC, dont 10 ans en tant qu'instructrice au CCGC. Après un rôle actif à l'IALA dans le développement de la formation VTS, elle a déménagé en France pour travailler avec l'IALA en tant que responsable de la coordination technique. Elle a ensuite déménagé en Australie pour travailler avec l'Australian Maritime Safety Authority (AMSA) en tant que gestionnaire des services de trafic maritime et de pilotage.

En 2016, Carson-Jackson a quitté l'AMSA pour créer sa propre société de conseil, se concentrant sur les conseils techniques et l'éducation maritimes. En mai 2020, elle a été nommée directrice de GlobalMET. Carson-Jackson représente le Nautical Institute à l'IALA en tant que président du groupe de travail sur les technologies numériques émergentes (comité ENAV) et du groupe de travail sur le personnel et la formation (comité VTS).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *