Catégories
Fleuves et rivières

Le nouveau brise-glace australien est remorqué au

Le nouveau brise-glace australien, presque terminé, construit au chantier naval de Damen à Galati en Roumanie, se rend aux Pays-Bas pour subir une mise en service finale et des essais en mer qui avaient été retardés en raison de la pandémie de coronavirus.

Le Nuyina est actuellement remorqué pendant un mois de la Roumanie au port néerlandais de Vlissingen, où des équipes d'installateurs d'équipement d'Europe de l'Ouest accéderont au nouveau navire de recherche et d'approvisionnement (RSV) pour la mise en service finale des systèmes essentiels de propulsion, électriques et de navigation, après que les travaux aient été suspendus en raison des restrictions du COVID-19, a déclaré la Division australienne de l'Antarctique (AAD).

RSV Nuyina n’a pas subi d’essais en mer et ne dispose donc pas des certificats réglementaires requis pour effectuer des voyages internationaux par ses propres moyens, a déclaré AAD. Le navire est remorqué sur 6 800 kilomètres à travers la mer Noire, la mer Méditerranée et le détroit de Gibraltar pour atteindre les Pays-Bas d'ici la fin du mois d'août. Un seul remorqueur de 50 mètres remorque le brise-glace de 160 mètres sur les passages océaniques, et jusqu'à trois remorqueurs seront utilisés dans certains des canaux les plus étroits.

Route de 6800 kilomètres de Nuyina de la Roumanie aux Pays-Bas (Photo: AAD)

Le directeur général des actifs et des infrastructures d'AAD, Rob Bryson, a déclaré que Nuyina est construite pour briser la glace de 1,65 mètre d'épaisseur et que son arc a subi un test inattendu dans le Danube. «Le navire est entré en contact avec la berge en s'éloignant d'un ponton inconnu», a-t-il déclaré.

«Les inspections visuelles ne montrent que des dommages superficiels et après une heure de retard, Nuyina a continué vers la mer Noire puis vers la ville de Constanta, où les plongeurs procèdent maintenant à un examen approfondi de la coque.

«Il s’agit d’un brise-glace de 16 300 tonnes, avec une coque en acier renforcée conçue pour se fendre à travers la glace de mer, donc bien qu’il s’agisse de la première éraflure du navire, ce ne sera certainement pas la dernière.»

Nuyina descend le Danube jusqu'à la mer Noire (Photo: Damen)

Le navire a été conçu par Knud E Hansen et est en cours de construction pour remplacer le brise-glace Aurora Australis, maintenant retiré, offrant aux scientifiques un accès étendu à l'océan Austral et à l'Antarctique. La construction de RSV Nuyina a commencé en mai 2017 et le navire a été mis à l'eau en septembre 2018 avant l'arrivée prévue à son port d'attache Hobart en 2020. Mais les retards provoqués par l'épidémie de COVID-19 ont fait dérailler le calendrier de livraison. On s'attend maintenant à ce que le nouveau brise-glace arrive à Hobart à la mi-2021.

Nuyina devait effectuer son premier voyage en Antarctique pour la saison estivale 2020-2021, opéré par Serco Defence sous la direction de l'AAD pour le gouvernement australien, mais son arrivée retardée signifie qu'un autre navire sera utilisé la saison estivale prochaine.

En mars, l'AAD a conclu un accord avec la société néerlandaise Maritime Construction Services pour utiliser le navire polyvalent de classe glace Everest de décembre 2020 à mars 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *