Catégories
Fleuves et rivières

L'Australie envoie des troupes pour aider à contenir le virus sur Bulker

Le personnel de défense australien est en cours de déploiement à Port Hedland, l'un des plus grands ports de chargement de minerai de fer au monde, pour aider à contenir une épidémie de coronavirus sur un vraquier qui a changé d'équipage pour la dernière fois dans la grande ville maritime de Manille.

Dix-sept des 21 membres d'équipage du transporteur Patricia Oldendorff ont été testés positifs pour le virus, a déclaré l'armateur Oldendorff Carriers dans un communiqué.

Dix des membres d'équipage infectés ont été placés en quarantaine dans un hôtel et sept restent à bord dans le cadre d'un équipage de neuf personnes, ont déclaré les autorités.

Oldendorff a déclaré que le changement d'équipage le 5 septembre à Manille était conforme à tous les protocoles.

«Tous les membres d'équipage ont été testés négatifs pour le virus avant de quitter les Philippines», a déclaré Oldendorff.

Le navire, qui devait collecter du minerai de manganèse pour la production d’acier, est ancré au large de Port Hedland sur la côte nord-ouest de l’Australie.

Le port est utilisé par certains des principaux mineurs de minerai de fer australiens, notamment BHP Group et Fortescue Metals Group, mais les opérations n’ont pas été affectées, a déclaré l’autorité portuaire de Pilbara.

Un porte-parole du producteur privé de manganèse Consolidated Minerals, qui attendait le navire, a déclaré qu'un nouveau navire avait été affrété et arriverait au début de la semaine prochaine.

La perturbation n'aurait pas d'impact sur les expéditions annuelles, a-t-il déclaré.

L'Australie occidentale a fermé ses frontières au début de la pandémie. Il interdit désormais les navires de croisière, mais permet aux transporteurs d'exportation et aux arrivées aériennes limitées. Il n'y a eu aucun cas de virus local depuis près de six mois.

"Nous sommes bien préparés pour gérer la situation à Port Hedland, et toutes les mesures possibles sont mises en place pour protéger la communauté locale", a déclaré mardi le Premier ministre de l'Australie-Occidentale, Mark McGowan.

«Nous devons gérer soigneusement cette situation et les personnes placées en quarantaine dans les hôtels sont tenues à l'écart du public et sous stricte surveillance.

Jusqu'à 10 membres des Forces de défense australiennes (ADF) devraient être déployés à Port Hedland après une demande d'assistance du gouvernement de l'État, a déclaré un porte-parole des ADF dans un communiqué.

L'état australien du coronavirus, le hotspot de Victoria, a signalé mardi 10 nouvelles infections au cours des dernières 24 heures. Cela fait suite à une deuxième vague de contagion qui infectait plus de 700 personnes par jour en août.

Le deuxième État le plus peuplé du pays a placé près de 5 millions d'habitants de sa capitale Melbourne sous l'un des verrouillages les plus stricts au monde depuis le début du mois dernier.

Victoria, qui représente la majeure partie des 27 000 infections et 882 décès en Australie, a levé dimanche certaines des restrictions, y compris les couvre-feux nocturnes.

Les progrès réalisés à Victoria ont encouragé l'Australie occidentale à assouplir ses restrictions de voyage avec l'État du hotspot, a déclaré le premier ministre McGowan.

À partir du 5 octobre, ceux qui arrivent de Victoria pourront se mettre en quarantaine chez eux plutôt que dans un hôtel.

(Reportage de Paulina Duran et Melanie Burton; Montage par Michael Perry et Tom Hogue)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *