Catégories
Fleuves et rivières

La Turquie pourrait commencer à forer dans le cadre de l'accord avec la Libye en 3-4

La Turquie pourrait commencer l'exploration pétrolière dans l'est de la Méditerranée d'ici trois ou quatre mois dans le cadre d'un accord qu'elle a signé avec la Libye et qui a été condamné par d'autres dans la région, dont la Grèce, a déclaré vendredi le ministre de l'Energie Fatih Donmez.

Le gouvernement libyen d'accord national (GNA), reconnu internationalement, a signé l'accord de délimitation maritime l'année dernière. La Turquie dit qu'elle crée une zone économique exclusive de sa côte sud à la côte nord-est de la Libye et protège les droits aux ressources.

La Grèce, Chypre et d'autres s'opposent à l'accord et le qualifient d'illégal, une accusation qu'Ankara a rejetée. L'Union européenne s'oppose également à l'accord maritime qui a été signé parallèlement à un accord pour que la Turquie fournisse un soutien militaire au GNA, qui lutte contre les forces basées dans l'est de la Libye depuis plus d'un an.

S'exprimant lors d'une cérémonie marquant le lancement du navire turc de forage pétrolier et gazier Fatih vers la mer Noire, Donmez a déclaré que Turkish Petroleum (TPAO), qui avait demandé un permis d'exploration dans l'est de la Méditerranée, commencerait ses opérations dans les zones sous sa licence une fois le processus terminé.

"Dans le cadre de l'accord que nous avons conclu avec la Libye, nous pourrons commencer nos opérations d'exploration pétrolière dans les trois à quatre mois", a déclaré Donmez. Le nouveau navire de forage turc de Kanuni ira également en Méditerranée plus tard cette année, a-t-il ajouté.

Cette décision pourrait encore alimenter les tensions dans la région, où la Turquie est en désaccord depuis des années avec la Grèce, Chypre, l'Égypte et Israël au sujet de la propriété des ressources naturelles. La Turquie pourrait également faire face à d'éventuelles sanctions de l'UE pour ses opérations.

Par ailleurs, Donmez a déclaré que le navire de forage Fatih tiendrait sa première opération en mer Noire le 15 juillet, date anniversaire de la tentative de coup d'État ratée de 2016. Vendredi a également marqué l'anniversaire de la conquête d'Istanbul par l'Empire ottoman en 1453.

(Rapport de Tuvan Gumrukcu)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *