Catégories
Fleuves et rivières

Espèces emblématiques qui habitent les Everglades

Alors que la beauté naturelle de la Floride me laisse en admiration à bien des égards, un aspect de sa gloire naturelle a tendance à me laisser sans voix: les Everglades. Des gracieux hérons, grues et aigrettes glissant dans l'air légèrement salé à la vision apaisante des lamantins se déplaçant le long des mangroves côtières, il y a juste quelque chose sur les zones humides de la Floride – en particulier celles protégées du développement artificiel – qui semble juste me permettre de inspirez profondément. En l'honneur du Mois national des zones humides, je suis ici pour partager certaines des espèces emblématiques qui habitent les Everglades… et ce que nous pouvons apprendre de cette région ancienne et majestueuse.

Grue blanche

Nom scientifique: Grus americana

Statut UICN: en danger

Kenneth Cole Schneider
© Kenneth Cole Schneider

Ce sont les oiseaux les plus hauts d'Amérique du Nord, mesurant jusqu'à cinq pieds de haut!

Great Barracuda

Nom scientifique: Sphyraena barracuda

Statut UICN: Préoccupation mineure

Wikimedia-Commons
© James St. John, Wikimedia Commons

Ces démons de vitesse sous-marine peuvent nager jusqu'à 36 miles par heure.

Cerf-volant d'escargot Everglade

Nom scientifique: Rostrhamus sociabilis plumbeus

Statut UICN: en danger

Andy Morffew
© Andy Morffew

La Floride est le seul endroit aux États-Unis où l'on trouve des cerfs-volants d'escargots.

Comme indiqué ci-dessus, les populations de cette région sont confrontées à de graves menaces, il est donc essentiel qu'elles soient protégées.

Anhinga

Nom scientifique: Anhinga anhinga

Statut UICN: Moins préoccupant (mais en baisse)

Dennis Church
© Dennis Church

Le nom de cet oiseau vient de la langue brésilienne Tupi et se traduit par «oiseau serpent». On dit que cela est dû à la façon dont l'espèce nage dans l'eau, collant souvent sa tête juste au-dessus de la surface comme un serpent rampant.

Flamant rose

Nom scientifique: Phoenicopterus roseus

Statut UICN: Préoccupation mineure

Michele Truex
© Michele Treux

Leur couleur rose vient de leur alimentation. Ces oiseaux mangent une tonne d'aliments comme les crevettes et autres crustacés, qui ont tendance à être naturellement riches en pigments appelés caroténoïdes. En fin de compte, l'apparence de l'oiseau prend une couleur rose pâle.

Pygargue à tête blanche

Nom scientifique: Haliaeetus leucocephalus

Statut UICN: Préoccupation mineure

Kenneth Cole Schneider 2
© Kenneth Cole Schneider

Les pygargues à tête blanche construisent les plus grands nids d'oiseaux en Amérique du Nord.

Petit héron bleu

Nom scientifique: Egretta caerulea

Statut UICN: Moins préoccupant (mais en baisse)

Kenneth Garcia
© Kenneth Garcia

Ces oiseaux ne sont pas nés avec leurs plumes bleues richement pigmentées. En tant que jeunes, ils ont des becs de couleur bleuâtre, mais leur plumage est principalement blanc. Cela change avec le temps à mesure qu'ils vieillissent, pour finalement devenir un ton bleu plus riche avec le temps.

Alligator américain

Nom scientifique: Alligator mississippiensis

Statut UICN: Préoccupation mineure

Allen McGregor
© Allen McGregor

En tant qu'espèce clé dans les Everglades, ces reptiles augmentent de plus de 1000% de la petite enfance à l'âge adulte, atteignant finalement jusqu'à 16 pieds et pesant environ 1300 livres en moyenne.

Balbuzard

Nom scientifique: Pandion haliaetus

Statut UICN: Préoccupation mineure

Osprey Allen McGregor
© Allen McGregor

Cet animal a un orteil qui est en fait réversible, ce qui permet aux oiseaux de manipuler une prise solide autour de leurs proies lorsqu'ils glissent dans l'air.

Spatule rosée

Nom scientifique: Platalea ajaja

Statut UICN: Préoccupation mineure

Don Miller
© Don Miller

Préparez-vous à rire: un groupe de spatules rosées n'est pas un troupeau ou une foule … c'est un bol.

Un bol littéral de spatules. J'adore cet oiseau pour ça.

Cigogne en bois

Nom scientifique: Mycteria americana

Statut UICN: Moins préoccupant (mais en baisse)

Bernard Dupont
© Bernard Dupont

Ces oiseaux pourraient voler jusqu'à 6 000 pieds dans les airs!

Lamantin américain

Nom scientifique: Trichechus manatus

Statut UICN: Vulnérable

Karen Starkey
© Karen Starkey

Ces adorables géants doux sont connus pour manger jusqu'à 15% de leur poids corporel par jour, grignotant de la végétation comme les mangroves et les herbiers marins (environ 180 livres, pour être précis). C’est beaucoup de salade, hein?

Mangroves rouges

Nom scientifique: Rhizophora mangle

Statut UICN: en danger

Katja Schulz
© Katja Schulz

N'oubliez pas que les plantes sont aussi des espèces sauvages. En plus des mangroves rouges, des mangroves blanches et noires se trouvent également en Floride. En plus de servir de principale source de nourriture pour des espèces comme les lamantins, ces plantes et leurs racines protectrices servent également de pépinières pour les jeunes animaux sauvages, comme les requins et de nombreuses espèces de poissons.

Grande aigrette

Nom scientifique: Ardea alba

Statut UICN: Préoccupation mineure

grande aigrette domaine public
Domaine public

Un moyen facile de distinguer ces oiseaux de leurs homologues (ils sont souvent confondus avec d'autres espèces de zones humides, comme le grand héron blanc) est d'examiner la façon dont ils volent. Alors que d'autres grands oiseaux sortent leur cou lorsqu'ils volent, ces aigrettes gardent le leur rétracté.


Et voilà, amis: 13 espèces emblématiques qui ont élu domicile dans les Everglades en Floride. Bien que toutes ces espèces ne soient pas actuellement répertoriées par l'UICN comme menacées ou en voie de disparition, il est important de noter que la faune qui habite dans les Everglades compte sur les Everglades pour survivre. Parce que cette région est en danger en raison de menaces telles que l'élévation du niveau de la mer et les changements de chimie des océans et des eaux côtières, c'est à nous de nous assurer que les Everglades sont protégées si nous voulons également protéger ces espèces. N'oubliez pas de consulter notre série documentaire, Ocean to the Everglades, pour en savoir plus sur ces écosystèmes et comment les écosystèmes d'eau douce et d'eau salée de la Floride sont inextricablement liés.

J.P. Brooker "data-srcset =" https://oceanconservancy.org/wp-content/uploads/2019/03/jp-brooker.jpg "onload =" imageFit (this)

«Les Everglades sont un trésor américain et le joyau de la couronne du désert emblématique de la Floride. L'étonnante biodiversité de la rivière de l'herbe est si précieuse et mérite sans aucun doute d'être préservée. »

John Paul Brooker

Gestionnaire principal et conseiller en politiques, Florida Conservation

En fin de compte, une chose que je peux dire à propos des Everglades, c'est que je m'inspire chaque jour de sa résilience dans un monde en évolution où il fait face à d'innombrables nouvelles menaces chaque jour. Dans notre monde actuel d'incertitude sans précédent, je pense que les écosystèmes délicats de cette région et la faune qui la abrite servent de rappel emblématique que si nous restons tous ensemble et continuons à pousser pour ce qui est bien, nous sortirons de l'incertitude plus forts et plus certains de ce qui est plus important que jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *