Catégories
Fleuves et rivières

Chypre obtient un prêt de la BERD pour acheter FSRU

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) accordera un prêt de 80 millions d'euros (94,7 millions de dollars), parallèlement à un financement de l'UE et de la BEI, pour une unité flottante de stockage et de regazéification à Chypre

La BERD accorde un prêt de 80 millions d'euros à la Natural Gas Infrastructure Company of Cyprus (ETYFA) pour l'acquisition d'une FSRU et le développement des infrastructures connexes.

Le FSRU sera ancré en permanence à environ 1,3 km au large de Limassol dans la baie de Vasilikos et se connectera directement à la centrale électrique adjacente de Vasilikos, la plus grande centrale électrique de Chypre.

L'UE accorde une subvention de 101 millions d'euros au projet au titre du mécanisme pour l'interconnexion en Europe. Les coûts restants du projet seront financés par un prêt de 150 millions d'euros de la BEI et une contribution en fonds propres de 43 millions d'euros de l'Autorité de l'électricité de Chypre (EAC).

ETYFA est détenue conjointement par la société publique de gaz naturel (DEFA) de Chypre et EAC, deux entités publiques. Le projet a été décrit comme un élément essentiel de la stratégie énergétique de Chypre, avec des impacts importants sur la sécurité énergétique, l'environnement et l'économie.

<< Près de 90% de l'approvisionnement en électricité de l'île dépend de l'importation de produits pétroliers et son système énergétique est isolé, sans interconnexions pour l'électricité ou le gaz. La nouvelle infrastructure permettra à Chypre de remplacer le fioul lourd coûteux et polluant par du gaz naturel plus propre, "A déclaré la BERD.

Selon la BERD, le projet devrait réduire les émissions de CO2 du pays de 10% et conduire à une réduction substantielle des émissions atmosphériques locales (dioxyde de soufre, particules et oxydes d’azote).

Harry Boyd-Carpenter, responsable de l'énergie de la BERD pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique, a déclaré: «Il s'agit d'un projet important pour Chypre et nous sommes fiers de le soutenir. Le projet constituera une avancée majeure dans la trajectoire de décarbonisation de Chypre. Il réduira la pollution à la fois mondiale et locale sans compromettre la transition à long terme de l’île vers un secteur énergétique à faible émission de carbone. »

Symeon Kassianides, président de la DEFA et de l'ETYFA, a déclaré: «Après plusieurs années de dur labeur, nous avons réussi à jeter les bases du développement de ce projet d'une importance majeure pour l'avenir énergétique de Chypre. Je voudrais remercier les autorités européennes et la BERD de nous avoir permis de nous rapprocher de la réalisation d’une vision nationale qui permettra à Chypre de faire la transition vers une nouvelle ère énergétique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *