Catégories
Fleuves et rivières

BW Offshore, le gouvernement néo-zélandais atteint le FPSO d'Umuroa

L'opérateur du FPSO BW Offshore a conclu un accord avec le gouvernement néo-zélandais au sujet du FPSO Umuroa, qui est bloqué sur le champ de Tui, à environ 50 kilomètres au large de Taranaki, depuis des mois.

BW Offshore n'a pas été en mesure de retirer son FPSO du champ de Tui à la suite de la résiliation du contrat, de la liquidation du client et de l'intervention des autorités judiciaires et environnementales du pays.

En octobre 2019, le client Tamarind Taranaki a déclaré qu'il ne prolongerait pas le contrat FPSO après le 31 décembre 2019 et est entré en insolvabilité en décembre 2019, sans qu'aucun financement ne soit garanti pour les passifs de déclassement et d'abandon.

BW Offshore a ensuite déclaré qu'il déconnecterait et démobiliserait le FPSO, s'attendant – à l'époque – à se déconnecter du terrain et à partir pour Singapour d'ici la fin du mois de mars.

Avant de retirer le navire, BW Offshore devait le déconnecter de l'équipement de Tamarind sur le fond marin, et les régulateurs de la protection de l'environnement du pays ont ensuite demandé que tous ces équipements sous-marins soient également supprimés, quelque chose qui relève, selon BW, de la responsabilité de Tamarind, qui est en liquidation et donc incapable de retirer l'équipement sous-marin.

L'énigme a maintenu le FPSO en place pendant des mois, la filiale de BW Offshore, BW Umuroa, supportant les coûts de maintien du FPSO sur place et en conformité avec les exigences réglementaires. Cela comprend la rémunération complète de l'équipage local et les paiements aux fournisseurs.

Après des mois d'attente pour une solution, BW a déclaré le mois dernier il liquiderait la filiale exploitant le FPSO pour arrêter la consommation de trésorerieet remettre l'actif aux liquidateurs.

Annonçant la décision de liquidation, BW Offshore a déclaré le mois dernier qu'il avait engagé plus de 21 millions de dollars rien qu'en 2020 pour maintenir le FPSO sur place et en conformité avec les exigences réglementaires au cours de la période, y compris les coûts de démobilisation pour la tentative antérieure de déconnecter le navire.

Règlement

Cependant, près d'un mois plus tard, BW Offshore a déclaré avoir signé le 18 novembre un accord avec le gouvernement néo-zélandais, par l'intermédiaire du ministère des Affaires, de l'Innovation et de l'Emploi (MBIE), qui couvrira les coûts de la poursuite des opérations en toute sécurité du FPSO. Umuroa jusqu'au moment où l'unité est déconnectée du champ pétrolifère de Tui.

«Sous réserve des restrictions Covid-19 en vigueur, la déconnexion devrait être achevée avant le second semestre 2021. En conséquence, la société a mis fin à la liquidation volontaire précédemment annoncée de BW Umuroa Pte. Ltd, une filiale de BW Offshore et de la propriétaire du FPSO Umuroa », a déclaré BW Offshore.

Dans un communiqué séparé, vendredi, MBIE a déclaré que l'accord avec BW Offshore permettrait le démarrage de la première phase du démantèlement du champ pétrolifère de Tui, qui verra le FPSO Umuroa se déconnecter du champ pétrolier et partir.

«En vertu de cet accord, MBIE remboursera à BWU les coûts réels associés à la démobilisation. Les travaux devraient être achevés au cours de l'été 2020/2021, a déclaré Chris Bunny, directeur général adjoint du bâtiment, des ressources et des marchés.

MBIE est responsable du déclassement du champ pétrolifère de Tui après la liquidation et la mise sous séquestre de Tamarind Taranaki Ltd.

Une équipe dédiée au projet Tui, au sein de la branche Marchés de l’énergie et des ressources de MBIE, planifie et se prépare pour les phases ultérieures de déclassement complet du champ pétrolifère de Tui.

Le FPSO Umuroa, converti en FPSO à partir d'un pétrolier construit en 1981, a une capacité de traitement du pétrole de 50 000 b / j et une capacité de traitement du gaz de 25 mmcf / j. Il peut stocker 775 000 barils de pétrole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *